Chaque livre trouve son lecteur

Le premier diffuseur-distributeur de livres francophones au Canada

Chercher :   Recherche
avancée

En nouvelle barbarie

Essais

12,95 $

9782892952162

En nouvelle barbarie

Essais

12,95 $Épuisé

Autres formats disponibles

Titre Format Prix Statut
 
En nouvelle barbarie ePub ePub 12,99 $ Disponible

Une menace au cœur de la civilisation occidentale, celle d'une barbarie nouvelle.

«J'observe, je recueille, je scrute: des signes, épars mais récurrents. D'une menace qui me paraît être celle d'une barbarie, d'une barbarie nouvelle. Au cœur même de la civilisation occidentale. À plus forte raison, quand on considère ce que sont en train de devenir l'humanité, la planète, l'inquiétude se fait alarme. Barbarie... une régression de l'humanité dont l'effet serait l'affaiblissement puis la liquidation des institutions que nous tenons pour nécessaires à la reproduction de la vie civilisée.»

 


Biographie de l'auteur

Essayiste et poète, pro­fes­seur de lit­té­ra­ture à l’Uni­ver­sité du Qué­bec à Mon­tréal de 1992 à 2004, Paul Cham­ber­land est l’au­teur de nom­breux ouvra­ges. Il a reçu le Prix de l’es­sai de la revue Spi­rale, en 2000, pour En nou­velle bar­ba­rie, et le prix Vic­tor-Bar­beau de l’Aca­dé­mie des let­tres du Qué­bec, en 2005, pour son der­nier essai paru chez VLB édi­teur, Une poli­ti­que de la dou­leur.


Critiques

« Disons-le d’emblée : Paul Chamberland est un des intellectuels québécois les plus nécessaires et signifiants de notre temps. Rien de moins. Aujourd’hui réédité en format poche, En nouvelle barbarie nous convie à témoigner du mal-être du monde.[…] Une œuvre phare d’une grave lucidité… »
Lire la suite >> Benoît Jutras, Voir, 2006-04-13

« Ce livre est une lamentation sur l’état actuel et futur du monde spirituel et matériel à moitié ruiné d’ores et déjà par la « technodomination ». On peut lire ces pages comme un message sans espoir. L’auteur, poète, adapte à la prose, à l’analyse, à la réflexion sociale et politique une pensée de poète.
On pense d’abord qu’il bricole tant bien que mal, dans une écriture trop chargée de néologismes, une matière nombreuse à partir d’éléments hétéroclites et un peu quelconques. Puis on se détrompe. Dans les détours, on rencontre des observations, des notes, des aperçus inattendus et significatifs. Avec une curiosité dès lors soutenue, on lit ces pages où l’on rencontre un peu partout un rapprochement éclairant, une idée inédite, le grain de nouveauté qui signale la présence de la pensée. Ce livre est efficace et l’on n’en sort pas indemne. »
Lire la suite >> Pierre Vadeboncoeur, Liberté, 1999-12-01

« De quelle nouvelle barbarie s’agit-il ? […] Nous sommes propulsés dans un nouveau continent, il se nomme technosphère, où nous ne sommes pas une force brute de travail mais des piles bioélectriques au service des machines, des relais de la dépense dans le piège de la consommation.
[…]
Dans notre précipitation barbare, les essais de Paul Chamberland nous proposent un ralenti salutaire, de ces ralentis qui permettent à l’ailleurs de se dégager lentement de l’ici. Un ailleurs qui nous revient par après, qui nous revient dans sa poésie. »
Lire la suite >> Michaël La Chance, Spirale, 2000-03-01

« Habité par la pensée de Arendt, Benjamin, Heidegger et Lévinas, le poète Paul Chamberland parle du temps présent catastrophique. Il parle clair, durement. Certains diront de manière pessimiste, nihiliste même. Auront-ils tort ? Admettons, à la suite de Walter Benjamin, qu’il tente désespérément d’« organiser le pessimisme » : de penser le temps de la non-pensée technicienne, de la mobilisation générale autour de la production de marchandises. […]
[Ces essais] nous convient, en effet, à garder en éveil la mémoire du monde qui fonde la liberté, maintenant « réduite à chuchoter » (Ernst Bloch). Ils esquissent des agirs rebelles, dissidents à l’ordre, au destin marchand du monde, en appellent à l’Altérité pour se soustraire à l’attrait du Même, à la poésie contre l’instrumentalisation du langage et des choses, à la libre parole citoyenne face au discours expert. »
Lire la suite >> Jean-Claude Ravet, Relations, 2000-05-01

« Ce concept – vaste – de nouvelle barbarie incitera certains lecteurs à croire que Chamberland trop embrasse ; mais le fait demeure qu’il parvient à saisir quelques phénomènes, fugitifs, qui échappent à la plupart des moralistes actuels. […]
[L]’écriture puise sa source dans l’observation concrète, dans la « chose vue » bien notée qui donne à l’ensemble une indéniable valeur documentaire tant pour les contemporains que pour les lecteurs de demain…
Une fois que l’acuité du regard, l’honnêteté du propos et la rigueur du style de Paul Chamberland ont commencé à opérer leur charme, le fureteur trouvera une foule de traits notables, frappants par leur précision… »
Lire la suite >> Maxime Prévost, Globe, 2003-01-01

Suggestions de livres de l’éditeur

Typo

Les grands textes indépendantistes
Andrée Ferretti , Typo
Les grands textes indépendantistes
Andrée Ferretti , Typo
Option Québec
René Lévesque , Typo



*Les Messageries ADP ne vendent pas directement au public, ces produits sont offerts chez un détaillant de livres près de chez vous. Trouver un détaillant